La majorité des produits fabriqués sont encore aujourd’hui destinés à des hommes blancs, valides, d’âge et de revenu moyens. Que peut ou doit faire un designer pour éviter de consolider les rapports de forces inégalitaires à l’œuvre dans la société ?

En Suède, le concept de « normkritik » (en français, la critique des normes) fait débat dans de nombreux domaines, y compris ceux du design et de la mode. Cette notion exprime une volonté de rendre visible les hiérarchies qui causent des discriminations structurelles, et de les transformer. Nombreux sont les créateurs et designers suédois habités par ce questionnement, qu’il soit en rapport avec le genre, la couleur de peau, la classe sociale, la religion ou l’orientation sexuelle.

Comment créer en dépassant les normes établies ? Le temps d’une soirée, les univers du design suédois et français sont auscultés de ce point de vue, en évoquant les défis et les success stories, pour proposer une autre grille de lecture.

Avec :

  • Karin Ehrnberger, designer et commissaire de l’exposition Norm Form à l’ArkDes (voir ci-dessous)
  • Maja Gunn , designer et commissaire de l’exposition Norm Form à l’ArkDes (voir ci-dessous)
  • Camilla Andersson, architecte, chercheuse à l’Unversité d’Aalto et commissaire de l’exposition Norm Form à l’ArkDes (voir ci-dessous)
  • Matali Crasset, designer industriel basée en France

Soirée organisée en collaboration avec le centre national du design et de l’architecture ArkDes, qui présente l’exposition Norm Form cet automne à Stockholm, pour montrer qu’un autre design est possible.

Rencontres en anglais. Modérateur : Jurgen Hecker, journaliste, AFP.
Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Consommations payantes.
Evénement organisé dans le cadre de la saison Swedish Design Moves Paris.