Cinéma : Inferno d’August Strindberg

Cinéma

En 1896, l’exubérant dramaturge suédois August Strindberg quitte soudainement femme et enfant pour se rendre à Paris. A peine arrivé, il s’enferme presque deux ans dans sa chambre d’hôtel, fuyant la vie parisienne et ses vanités, méprisant plus que jamais le théâtre et le monde des Lettres. Seul en proie à son esprit tourmenté, il glisse dans la folie. L’hôtel de l’auteur se transforme alors en un théâtre hanté par son imaginaire dans lequel les personnages de ses pièces s’invitent librement.

A partir du 10 mai au cinéma Saint André des Arts.
Bande annonce.