Paris, 1920. Deux hommes, le danseur et chorégraphe Jean Börlin et son partenaire Rolf de Maré, mécène et collectionneur d’art, arrivent de Suède. Ils louent le Théâtre des Champs-Elysées pour y fonder leur compagnie de danse avant-gardiste : Les Ballets suédois. Durant cinq ans, ils collaborent avec les plus grands artistes et musiciens de leur époque. Avec, entre autres, Fernand Léger, Francis Picabia, Nils Dardel, Erik Satie, Germaine Tailleferre, Cole Porter ou encore Jean Cocteau, ils créent chorégraphies, costumes, décors et musiques pour des spectacles modernes et provocants. Les Ballets suédois participent ainsi à donner une nouvelle place à la danse en créant des œuvres totales, réunissant les arts sur la voie de la modernité.

Paris, 2020. Nous célébrons le centenaire des Ballets suédois, compagnie révolutionnaire et parfaite illustration de la collaboration artistique franco-suédoise. Dans une exposition d’introduction à cette aventure fascinante, le public découvre les deux protagonistes principaux, Jean Börlin et Rolf de Maré, leur travail novateur, leur parcours mais aussi leurs difficultés à faire accepter leur vision avant-gardiste et de vivre en tant qu’homosexuels au début du 20e siècle.

En collaboration avec Le Musée de la Danse de Stockholm et avec le soutien de l’Ambassade de Suède en France et de Swedish Art Council. 

Entrée libre.
Mercredi – dimanche / 12:00 – 18:00
Vernissage. 14.10.2020 / 18:00 – 20:00

En parallèle de l’exposition, retrouvez dans le Café suédois une sélection d’affiches des représentations des Ballets suédois !

Sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire et des recommandations gouvernementales concernant l’accueil du public. Afin de garantir la protection de chacun, notre équipe met en place les mesures d’hygiènes et de sécurité nécessaires pour la bonne tenue de l’événement. Merci de consulter les consignes suivantes.