Tout en étant baptisée, la place August Strindberg, jouxtant la façade Nord-est de l’Eglise Saint Sulpice dans le 6e arrondissement, dévoilera un buste de l’écrivain créé par le sculpteur suédois Carl Eldh (1837-1954) en 1905. Strindberg,un des auteurs suédois parmi les plus reconnus en France et dans le monde, a séjourné à Paris à plusieurs périodes. Deux de ses œuvres les plus importantes, Inferno et Le Plaidoyer d’un fou, ont même été écrites en français.

A l’occasion de l’inauguration par la Ville de Paris de la Place August Strindberg, le Théâtre de l’Odéon et l’Institut suédois proposent la lecture d’une sélection de textes de Strindberg liés à ses séjours parisiens.
06.11.2017 au Théâtre de l’Odéon, Paris

Le projet d’une place parisienne nommée d’après August Strindberg a été initié par Guy de Faramond et Jacques Robnard. L’idée d’y placer un buste de Strindberg vient quant à elle, de l’Ambassade de Suède en France. Cette initiative a reçu le soutien de Barbro Osher Pro Suecia Foundation, Karl-Otto Bonnier, Le fond pour la culture suédoise du Roi Gustaf VI Adolf, l’Académie suédoise, l’Ambassade de Suède en France et l’Institut suédois. La Fondation de l’Atelier de Carl et Elise Eldh fut le partenaire principal et le buste a été réalisé à partir du modèle original à la Herman Bergmans Fine Art Bronze Foundry.

Place August Strindberg, Paris 6e