Théâtre : Henning Mankell par la Cie Art Zygote

Théâtre de marionettes dans le cadre d’Avignon Off 2017 : L’assassin sans scrupules Hasse Karlsson dévoile la terrible vérité : comment la femme est morte de froid sur le pont de chemin de fer

Henning Mankell est connu avant tout pour ses polars. Or, comme il le disait lui-même, le théâtre était la passion de sa vie. À dix-sept ans, il quitte le Nord de la Suède, où il est né en 1948, pour descendre à Stockholm travailler comme metteur en scène et dramaturge. Il a partagé sa vie entre la Suède et le Mozambique, où il dirigeait un petit théâtre. En 2003, il publie le texte que la Cie Art Zygote a choisi de mettre en scène : L’assassin sans scrupules Hasse Karlsson dévoile la terrible vérité : comment la femme est morte de froid sur le pont de chemin de fer (Traduit du suédois par Terje Sinding).

L’histoire, rythmée comme un polar se déroule dans un paysage de conte. Elle traite subtilement mais frontalement la question de la complexité de l’adolescence. A travers les thèmes qu’il aborde, les relations parents/enfants, l’importance de la parole au sein de la famille, l’amitié, la fascination pour la violence et l’incertitude de l’avenir, Henning Mankell permet d’ouvrir le dialogue.

Hasse a 39 ans quand son père lui téléphone après des années de silence pour l’informer de la mort imminente de sa mère. Ses parents vivent dans un trou perdu au milieu de la forêt suédoise où il a passé son enfance. Hasse se rend au chevet de sa mère lorsque le bus qui l’y conduit tombe en panne. Il se souvient alors de la raison pour laquelle il s’est brouillé à jamais avec elle. Il se plonge dans le passé et nous raconte sa déterminante rencontre avec «l’Hirondelle», un jeune homme du même âge, 13 ans, mais d’un autre milieu social. Hasse est fasciné par ce garçon marquant avec ostentation sa condition aisée. L’Hirondelle exerce un pouvoir sur Hasse en l’invitant à des jeux dangereux. Trois femmes seront, de manière différente, piégées par les deux garçons. L’adolescent ne comprend pas la force irrésistible qui le pousse à commettre des actes aussi violents en désaccord avec sa volonté. Hasse dit : « Pourquoi est-ce qu’on fait des choses qu’on n’a pas envie de faire ? » Les conséquences tragiques de ses actes l’éloigneront à jamais de sa mère.

Mise en scène : Valérie Berthelot
Durée du spectacle : 1h15
Du 6 au 23 juillet 2017 (relâche le 10 et 17)
Tout public à partir de 12 ans – Durée 1h15
Teaser du spectacle 

Informations et réservations : 04 90 27 09 11 (à partir du 5 juillet)