« D’où venons-nous, que sommes-nous, où allons- nous ? Le travail introspectif et onirique d’Anna-Lisa Unkuri, à défaut de détenir une réponse définitive, esquisse des pistes. Nous emboîtons le pas à ses personnages qui passent, traversent des paysages presque abstrait aux mille couleurs sans mot dire, suspendus dans une action dont nous ne saurons rien ni même si elle aura lieu. Les titres de ses toiles résument l’ambiance d’un art qui a délibérément choisi une envoûtante beauté mais sème le doute si on s’approche de trop près. Les personnages méditatifs au devenir incertain hantent la peinture scandinave autour de 1900. La Suédoise Anna-Lisa Unkuri prolonge, peut-être inconsciemment, ce topos nordique enraciné dans son ADN. Mais ici le plus souvent ces silhouettes hors du temps, ces apparitions énigmatiques nous font face. Bribes du souvenir ou d’un rêve, fantômes venus du froid ou de l’enfance. » Alexandre Crochet, critique d’art

Autodidacte, Anna-Lisa Unkuri, née en Suède en 1979 et vivant actuellement à Berlin, reçoit un choc esthétique en découvrant le travail de Kandinsky et Hundertwasser. Ce qui ne l’a pas dissuadée de garder la figure humaine au centre de ses toiles. Avec douceur et une pointe de mélancolie, elle traite le thème de l’enfance, de la féminité…

Vivant d’abord en France où elle a éveillé l’intérêt du marché, Anna-Lisa Unkuri a participé en 2008 à l’exposition inaugurale de l’Usine d’Art Public de Saint-Ouen. Son travail a été présenté au Centre culturel de l’Institut suédois à Paris en 2011, et au Centre d’art et de culture de Meudon en 2012.

Anna-Lisa est représenté par la Galerie Guillaume depuis 2011 : expositions Place aux jeunes (2011 et 2016), Art Paris au Grand Palais (2012), expositions personnelles (2013 et 2019).

Exposition jusqu’au 16 mars.
Du mardi au samedi de 14h à 19h
Vernissage : mercredi 30 janvier de 17h30 à 21h30
Plus d’informations