© Eva Bergman. Le format de l’image a été modifié.

A noter :
Eva Bergman donne vie à ses marionnettes  vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 août 2018 à 16h30. L’histoire de la petite Swane, en lien avec la Petite tête pour petite fille malade présentée dans l’exposition, ainsi que celle de la Princesse Airelle sont autant destinées aux enfants qu’aux adultes : soyez nombreux à venir les écouter !
Représentation-performance de 45 minutes environ, en français. Entrée libre, sans réservation.

Date de naissance : 26.09.1939
Lieu de naissance : Stockholm, Suède
Lieu de résidence : Paris, France

Où avez-vous été formée ?

Là où la vie m’a entraînée
un peu par ci un peu par-là
là où mon cœur a fait un sursaut
là où mes yeux ont été éblouis
là où mes mains se sont agitées

Quand et pour quelles raisons vous êtes-vous installée en France ?

Un soir d’été à Stockholm en 1956 :
lui   :  tu as quel âge ?
elle :  16 bientôt 17
lui   :  quand ?
elle :  le 26 septembre, et toi, quel âge ?
lui   :  18 bientôt 19
elle :  quand ?
lui :    le 26 septembre aussi ! Nous sommes nés sous la même étoile…
Viendras-tu un jour en France ?

Que représente la France pour vous ?

Une patrie amputée de quelque chose…

Et la Suède ?

La Suède ? C’est là où j’ai caché la pièce manquante… mais j’ai oublié où se trouve la cachette…

Quelles sont vos sources d’inspiration et d’où proviennent-elles ?

Voir la réponse à la première question ! En fait, elle se cache partout et n’arrête pas de m’étonner.

Comment vous définiriez-vous et/ou comment définiriez-vous votre travail ?

Quelqu’un  m’a dit, il y a bien longtemps… « tu me fais penser à un arbre de Noël ! ».  Si c’était le cas, voilà qu’aujourd’hui les aiguilles tombent. Restent pourtant encore quelques morceaux d’écorces, quelques branches. Tiens, je vais en faire une marionnette !  Et voilà une  bougie qui clignote encore ! Il y a de l’espoir ! Peut-être…