Grande rétrospective d’Anders Zorn à Paris à partir du 15 septembre

Le Petit Palais consacre une grande rétrospective à Anders Zorn (1860-1920), figure centrale de la peinture suédoise du tournant du 19e et du 20e siècle. Cette première monographie pari­sienne devrait marquer le retour en grâce d’un maître resté très populaire en Scandinavie et célébré avec succès à San Francisco et New York en 2013-2014.
Peinture représentant une baie suédoise

Reconnu en son temps, comme portraitiste et graveur, Zorn fut un des représentants les plus en vue de ce style international, à la fois moderne et virtuose, aux côté de Sargent, Sorolla, Boldini et Besnard. Outre le portraitiste mondain et le chantre du folklore et de la nature sué­doise, l’exposition met en valeur son talent magistral d’aquarelliste, de gra­veur et celui, inédit, de photographe. Cette présentation bénéficie des plus belles pièces du musée Zorn à Mora et d’un ensemble exceptionnel d’œuvres du Nationalmuseum de Stockholm, partenaire du projet, complété par d’im­portants prêts d’autres institutions scandinaves et françaises.

Commissaires : Johan Cederlund, directeur du Zornmuseet, Mora ; Carl-Johan Olsson, conservateur des peintures du 19e siècle au Nationalmuseum de Stockholm ; Christophe Leribault, directeur du Petit Palais.

15.09.2017 – 17.12.2018
AU PETIT PALAIS, PARIS