Dans Skid, le plateau de scène est incliné à 34 degrés. Pour les dix-sept interprètes de cet opus événement, il s’agit alors de jouer tant avec la gravité qu’avec l’abandon, le temps de créer une humanité en mouvement. Une chaîne de réactions physiques et émotionnelles fait de Skid une création flirtant avec le danger, l’humour et la vitesse. « Tout ce que les danseurs feront sera différent. Ils doivent apprendre à se mouvoir dans cet environnement », résume le chorégraphe. Un tour de force déjà salué par le public et la critique lors de la création de la pièce l’année dernière. D’autant que Damien Jalet, danseur révélé aux côtés de Sidi Larbi Cherkaoui, s’émancipe un peu plus avec cette chorégraphie sens dessus dessous ! Il a trouvé avec la troupe de la GöteborgsOperans Danskompani un formidable compagnonnage. On aime chez lui la qualité du mouvement, la sensualité du geste, la virtuosité généreuse : Skid est une nouvelle preuve de son talent protéiforme.

Teaser du spectacle
Informations et billetterie