© Iris Olsson. Le format de l’image a été modifié.

Date de naissance : 27.02.1925
Lieu de naissance : Gävle, Suède
Lieu de résidence : Paris, France

Où avez-vous été formée ?

En Suède dans ma jeunesse, je dessinais des vêtements, des silhouettes.
En France ensuite. A l’Ecole du Louvre pour le dessin et la peinture dans l’Atelier de Sylvie Guezennec, mon amie.

Quand et pour quelles raisons vous êtes-vous installée en France ?

Pour suivre ma sœur à Paris et m’inspirer du milieu de la mode. Je suis arrivée à Paris en 1951.

Que représente la France pour vous ?

La vie artistique, la culture, l’élégance, l’Autre, la frénésie de cette ville qui est Paris.
Ma vie, mon mariage et mes enfants.
Mes amis, peindre. Je suis parisienne de cœur depuis le premier jour.

Et la Suède ?

Mon enfance, ma jeunesse, ma mère et mon père, mes frères et sœurs, mes neveux et nièces.
La nature, la simplicité, la lumière. Mais aussi l’intimité et la neige.

Quelles sont vos sources d’inspiration et d’où proviennent-elles ?

Je me laisse guidée par l’inspiration du moment et mon imagination. Réel et imaginaire s’y répondent, y tissent leurs histoires, les couleurs, la nature, et ma jeunesse.
Mon goût pour la mode et les dessins de mode m’a aussi fortement imprégnée.

Comment vous définiriez-vous et/ou comment définiriez-vous votre travail ?

C’est un travail plutôt intuitif, spontané. Ma palette de couleurs est essentiellement vive et tonique influencée par ma jeunesse passée en Suède. Des personnages apparaissent souvent dans mes tableaux. La composition est structurée principalement par des nuances plutôt que par des lignes précises. C’est un chemin qui s’y dessine, émotif, qui interpelle mon imagination. Je travaille au couteau et à la brosse principalement, à l’huile et sur toiles de différents formats.