José González en concert au Trianon

José González revient en 2021 avec un quatrième album "Local Valley" prévu pour le 17 septembre. En concert au Trianon à Paris le 5 novembre.

Si la frimousse de José González vous dit quelque chose c’est qu’il est déjà frontman de Junip, groupe qui l’a occupé ces dernières années. Mais pour qui se souvient du folk dépouillé et crève-cœur de ses œuvres solos, son retour aux affaires sous son vrai nom est une bénédiction. Alors que son nouvel album solo Vestiges & Claws vient de sortir, avec In Our Nature (sorti en 2007), on était déjà ravi du jeu de guitare tricoteur de l’Argentino-suédois, de sa voix désincarné et troublante à la fois et on l’attend sa prestation comme une respiration calme qui devrait résonner comme un chant spirituel dans une cathédrale.

José González est un interprète sincère et habile dont l’approche singulière de l’écriture et de la sonorité lui permet de se démarquer dans le monde entier.

Sur Local Valley, José González se retrouve à nouveau seul avec quelques guitares espagnoles à cordes en nylons, choisies pour leur résonance et leur caractère. Cette fois il utilise par contre une application de boites à rythmes faite pour iPad, en remplaçant les congas et les bongos de 2003 ou 2007 que l’on retrouvait dans ses albums Veneer et In Our Nature.

Depuis son premier single « Crosses » en 2003, sa musique et lui sont restés calmes et modestes mais cela serait le sous-estimer que de voir cela comme une faiblesse. Quel soulagement d’être rappelé que l’on n’a pas besoin d’être bruyant pour être entendu.

En concert le 5 novembre au Trianon à Paris

Trailer