© Karin Lewin. Le format de l’image a été modifié.

Date de naissance : 1948
Lieu de naissance : Göteborg, Suède
Lieu de résidence : Paris, France

Où avez-vous été formée ?

Gerlesborgsskolan, Gerlesborg, Suède.
DSAP – L’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts (ENSBA) de Paris.

Quand et pour quelles raisons vous êtes-vous installée en France ?

Arrivée à Paris après mon bac en 1968, je voulais faire de la peinture.
Les Beaux-Arts étaient le lieu qui dispensait encore l’enseignement auquel j’aspirai et le Louvre, lieu mythique, était situé à proximité de l’école ! Paris était la ville lumière où l’art et la peinture étaient encore possibles ! Un endroit idéal pour faire des découvertes. Ayant fait de nombreuses rencontres qui m’ont ouvert plusieurs portes, j’ai pu m’établir à Paris.

Que représente la France pour vous ?

Une tolérance, une liberté, une atmosphère, une richesse d’idées, une perspective, un rythme, une ouverture, une connaissance, une culture et un savoir-faire.

Et la Suède ?

Une nature, Carl von Linné, de l’espace, une enfance, des mythes (vikings), de la musique et du chant. Une soif d’horizons.

Quelles sont vos sources d’inspiration et d’où proviennent-elles ?

L’instant, la couleur, le mouvement, les rencontres, le silence et le hasard.

Comment vous définiriez-vous et/ou comment définiriez-vous votre travail ?

Je suis une artiste suédoise, basée à Paris. Peintre : la couleur est au centre de ma poursuite. Le mouvement et les tracées du pinceau l’actionnent.
Ma pratique de la peinture a pu décrocher la toile du mur, la mettre debout comme polyptyque et la hisser dans l’espace, sur un mât, pour la faire flotter dans l’air et la rendre plus légère et visible de tous.