© Setareh Korkchi. Le format de l’image a été modifié.

Date de naissance : 25.05.1983
Lieu de naissance : Téhéran, Iran
Lieu d’enfance : Luleå, Suède
Lieu de résidence : Nanterre (Grand Paris), France

Où avez-vous été formée ? 

Artiste autodidacte qui est tombée éperdument amoureuse de l’art à un très jeune âge. Vers mes 20 ans, j’ai déménagé à Paris où je suis entrée en contact avec un ancien professeur des Beaux-Arts qui m’a aidée à développer mes techniques et à me lancer, une exposition menant à une autre. Après quelques rencontres avec d’autres artistes suédois, j’ai également rejoint l’Association artistique suédoise à Paris (AAS) et le SWEA ART, association éducative de femmes suédoises.

Quand et pour quelles raisons vous êtes-vous installée en France?

Après avoir terminé mon Master, je me suis installée à Paris. Dans le cadre d’un Erasmus, j’ai passé un an à l’école de commerce INSEEC et je suis tombée amoureuse de la beauté et du romantisme de Paris. Je sus dès lors que j’y resterai, et que cela serait pour embrasser ma passion pour l’art.

Que représente la France pour vous ?

Diversité, Culture, Liberté (être qui je veux être), romantisme et amour. Se lever le matin avec un sourire, prête à découvrir quelque chose de nouveau, à se faire de nouveaux amis et à apprécier et expérimenter la beauté qui m’entoure.

Et la Suède ?

Sécurité, beaux paysages, acceptation et tranquillité.
Je suis née à Téhéran, capitale de l’Iran. Vers mes 4 ans, mes parents décidèrent de quitter le pays pour la Suède, où j’ai ainsi passé les 10 années suivantes, dans une ville côtière en Laponie (Luleå). Cet environnement a laissé une marque impérissable sur mon style artistique. J’ai été entourée par de magnifiques paysages à couper le souffle. En ces lieux, mes parents m’ont transmis un esprit artistique. Mon enfance en Suède a joué un rôle important dans ma vie d’artiste.

Quelles sont vos sources d’inspiration et d’où proviennent-elles ? 

Mon art découle de mes origines perses, de mon enfance en Suède et du romantisme parisien. Je trouve l’inspiration dans la beauté des choses, de beaux endroits et de belles personnes.

Comment vous définiriez-vous et/ou comment définiriez-vous votre travail ?

Libre des contraintes d’une formation formelle, j’ai suivi ma propre vision créative. Après des années d’expérimentations en techniques, formes et couleurs, j’ai pu identifier le style me passionnant le plus : l’art abstrait. L’art abstrait permet au spectateur d’observer, d’analyser et de dériver avec sa propre interprétation de chaque pièce.
Aujourd’hui, mon travail gravite autour des points et cercles, ainsi que des couleurs éclatantes. Les points et les cercles représentent pour moi la vie, l’évolution, l’infini, la perfection. Les couleurs vives permettent quant à elles aux œuvres d’exprimer pleinement leur beauté.
J’accorde une grande valeur à l’originalité et l’innovation, c’est pourquoi je ne reproduis jamais mes pièces. Chaque tableau est une création unique.
Avec mon travail artistique, je veux « provoquer des vibrations dans l’âme ». Je veux envoyer de la lumière et de la beauté dans le cœur humain.