© Tonie Roos. Le format de l’image a été modifié.

Date de naissance : 31.05.1938
Lieu de naissance : Malmö, Suède
Lieu de résidence : Paris, France ; Malmö-Stockholm, Suède ; New York, Etats-Unis ; Australie

Où avez-vous été formée ?

Mon père architecte et ma mère designer étaient très impliqués dans l’art. J’ai été élevée dans l’art et on m’a donné les outils dès que j’ai été en âge de pouvoir tenir un crayon. J’ai été formée par les expositions, les musées et des années d’étude d’histoire de l’art. Je considère mes années de travail au Moderna Museet de Stockholm aussi comme une formation, tout comme mon temps passé à travailler pour EAT ( Experiments in Art & Technology) et ARAS (Archive for Research for Archetype Symbolism), tous les deux situés à New York.
Ainsi que tout ce qui s’est produit d’autre au cours de ma vie.

Quand et pour quelles raisons vous êtes-vous installée en France ?

J’ai rejoint mon petit ami suédois quand il a commencé à travailler à Paris en 1973.

Que représente la France pour vous ?

La beauté et l’appréciation de la beauté.
La façon positive avec laquelle les gens demandent : « Artiste Peintre ? ».
Durant ma première année à Paris, je décrivais la ville de New York dont je venais de tomber amoureuse. Quand j’ai obtenu un studio à PS1 / MoMA, New York, mes sujets étaient Matisse, Buñuel, Jean Vigo, Venice, Strindberg…

Et la Suède ?

Je l‘associe à certains des écrits les moins lus de Strindberg.

Quelles sont vos sources d’inspiration et d’où proviennent-elles ?

Les fleurs, les idées, les individus, les artistes de tous types, les enfants, les animaux, les bâtiments, les amis, la nature, les étoiles, la lumière…

Comment vous définiriez-vous et/ou comment définiriez-vous votre travail ?

En couleurs.