L'Institut suédois est fermé pour montage d'expo. Rendez-vous le 7 mars 2024 pour le vernissage de "Suivre les ondes" ! FIKA reste ouvert d'ici-là.
Notice close

Concert : Frida Hyvönen

La pochette du dernier album en date de Frida Hyvönen, "Dream of Independence", est une peinture de Sara-Vide Ericson représentant la chanteuse en créature mythique, sauvage et immaculée. Deux univers qui se percutent et s’assemblent à l’occasion d’un concert exceptionnel de la chanteuse à l’Institut suédois.
Peinture représentant une jeune femme blonde tout de blanc vêtue, accroupie au sol.

« Désarmante », écrivait Hugo Cassavetti dans Télérama à propos de la chanteuse, après un entretien avec elle entre les murs de l’Institut suédois, il y a presque quinze ans. « Rarement s’est-on retrouvé face à une chanteuse qui distille à ce point le chaud et le froid. [C]ette « grande blonde suédoise » – elle se décrit elle-même ainsi, avec autant de fatalisme que de second degré –, chante des horreurs avec une infinie douceur et rit de tout pour ne pas en pleurer. »

Frida Hyvönen, née en 1977, est une auteur-compositeur-interprète originaire, comme Sara-Vide Ericson, du nord de la Suède. Son premier album, Until Death Comes, paraît en 2005 et obtient le prix de Nöjesguiden, guide culturel national. L’année suivante, elle écrit la musique pour le spectacle chorégraphique Pudel, du chorégraphe Dorte Olesen, dont elle fera aussi un disque. En 2008, elle reçoit le prix culture de Dagens Nyheter, grand quotidien suédois, pour son troisième album, Silence is Wild. En 2009 elle collabore avec la photographe Elin Berge autour d’un projet littéraire et musical, Drottninglandet. Elle devient la première artiste pop à se produire à Dramaten, le théâtre royal de Suède. Après de nombreuses tournées aux États-Unis et en Europe, elle écrit en 2016 son premier album en suédois, Kvinnor och barn, qui remporte plusieurs Grammis, l’équivalent de nos Victoires de la musique.

Son dernier album, Dream of Independence, a été classé parmi les albums de l’année 2021 du respecté média britannique The Arts Desk : « Dream Of Independence est immédiatement accessible et mélodieux, avec ses paroles directes auxquelles Hyvönen donne une force supplémentaire en les prononçant sans ménagement. (…) [Dans] « Painter », Hyvönen affirme : « Je suis vraiment peintre, pas auteur-compositeur ». Certes, l’album est une collection de chansons mais, oui, il est plus que cela. »

Écouter Frida Hyvönen sur YouTube

Informations pratiques

Tarif : 8 € par place.

Achetez vos billets