Les espaces d'exposition et le jardin seront fermés le 6 juin, en préparation de l'événement du soir.
Notice close

Rencontre : Notre besoin de consolation…

Dans le cadre du programme « Intemporel Stig Dagerman » autour du centenaire de la naissance de l’écrivain, l’Institut suédois vous invite à une rencontre autour de son emblématique essai, "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier".
Photo en noir et blanc de Stig Dagerman assis à son bureau, entouré de fenêtres par lesquelles on voit des arbres, souriant.

Stig Dagerman (1923-1954) était un écrivain et journaliste suédois prolifique, véritable symbole de la littérature européenne d’après-guerre. Attiré très tôt par le syndicalisme et l’anarchisme, il a eu une vie marquée par les voyages, la lutte contre les inégalités, mais aussi la dépression. Avant son suicide en 1954, à l’âge de trente et un ans, il rédige le poignant essai Notre besoin de consolation est impossible à rassasier, un texte plus que jamais actuel et plébiscité.

Pourquoi un tel succès en France, aujourd’hui encore ? Un panel de personnalités en discutent et en débattent :

  • Fatou Diome, écrivaine et admiratrice de l’œuvre de Stig Dagerman ;
  • Aris Fioretos, écrivain et traducteur suédois ;
  • Claude Le Manchec, docteur en sciences du langage de l’EHESS et auteur de la préface de Lettres choisies de Stig Dagerman, à paraître le 6 mars chez Actes Sud dans une traduction d’Olivier Gouchet ;
  • Aret Madilian, musicien et membre du groupe Deleyaman, qui a donné plusieurs « concerts-lectures » du texte Notre besoin de consolation est impossible à rassasier.

Modérateur : Sylvain Briens, professeur de littérature et histoire culturelle scandinave à Sorbonne Université.

Les discussions sont précédées de la projection du film Vårt behov av tröst (Notre besoin de consolation), réalisé par Dan Levy Dagerman d’après un scénario de Dan Levy Dagerman et Lo Dagerman, sur la base du texte original de Stig Dagerman et de sa traduction française.

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier est publié chez Actes Sud, dans une traduction de Philippe Bouquet.

Avec le soutien de la Fondation Barbro Osher Pro Suecia.

Informations pratiques

  • Entrée libre, dans la limite des places disponibles.
  • La discussion a lieu en français.