© Karin Crona. Le format de l’image a été modifié.

A noter :
Karin Crona profite de sa présence dimanche 5 août 2018 pour réaliser sa performance The Uncut Version. La performance commence à 15h. Durée : 1 heure environ. Entrée libre, sans réservation.

Date de naissance : 10.04.1968
Lieu de naissance : Järfälla, Suède
Lieu de résidence : Paris, France

Où avez-vous été formée ?

Konstfack, Stockholm (University of Arts, Crafts and Design)

Quand et pour quelles raisons vous êtes-vous installée en France ?

Je me suis installée en 1999 parce que c’était une envie depuis longtemps de vivre à Paris. Déjà petite fille j’écrivais des histoires où je parlais de Paris. Je ne sais pas pourquoi, je ne connaissais personne ici avant de venir.

Que représente la France pour vous?

La France m’a permis de trouver ma voix et ma voie d’artiste. Ici règne un certain chaos, c’est un pays où chacun voit les choses différemment, selon son prisme personnel. Quand on a compris ça, on peut se donner beaucoup de liberté.

Et la Suède ?

C’est un pays très consensuel. Je me reconnais dedans, mais je n’ai pas forcément envie d’y vivre. J’ai trop besoin du désordre, de sortir de mon zone de confort, afin de pouvoir créer.

Quelles sont vos sources d’inspiration et d’où proviennent-elles ?

Le cinéma, les expositions, la danse contemporaine, la rue, les gens et les rencontres… Mais surtout mon imagination qui se nourrit de l’intérieur, de ma vie.

Comment vous définiriez-vous et/ou comment définiriez-vous votre travail ?

Mon travail c’est l’invitation à un voyage au paysage de mes rêves. Je suis quelqu’un qui a besoin de créer constamment pour me décharger d’un trop plein d’émotions. Chaque jour donne ainsi des œuvres différentes, comme une narration constante à l’infini.