À partir du 21 juillet, le pass sanitaire vous sera demandé à l'entrée de l'Institut suédois.
Notice close

KONSTellation, un parcours d’art contemporain 

Les galeries d’art contemporain du Marais se joignent à l’Institut suédois pour célébrer son 50e anniversaire et son année dédiée à l’amitié. Du 29 juin au 4 juillet 2021, elles mettent elles-mêmes à l’honneur les amitiés qu’elles entretiennent avec l’art suédois, en exposant les artistes suédois qu’elles représentent.
Les adresses des galleries participantes sous forme d'une constellation

Le temps d’une semaine, une constellation de huit galeries parisiennes installées dans le Marais présentent au public leurs artistes suédois. Variant les formes, les plaisirs et les générations, le parcours promet un panorama de pratiques artistiques pour le moins éclectique, témoignant du dynamisme de la scène artistique suédoise de plus en plus établie à Paris. Initiateur du projet, l’Institut suédois se propose comme point de départ – ou d’arrivée, c’est selon – en montrant, en parallèle, une exposition collective regroupant des œuvres de chaque artiste présenté.

Les galeries participantes :

  • Galerie Bendana | Pinel Art Contemporain
  • Olivier Castaing / School Gallery
  • Galerie Felli
  • Galerie NeC nilsson et chiglien
  • Galerie Papillon
  • Galerie Almine Rech
  • Galerie Tokonoma
  • Galerie David Zwirner

La carte du parcours 

Découvrez la programmation des galeries en détail ci-dessous.

Vous pouvez compléter votre parcours par la visite de l’exposition Poèmes et dessins de la fille née sans mère à l’espace Topographie de l’art, qui comprend notamment des œuvres de l’artiste suédoise Charlotte von Poehl, ainsi que de l’exposition In the Light and Shadow of Morandi de l’artiste Uta Barth, présentée par la Galerie Andréhn-Schiptjenko, unique galerie suédoise installée à Paris !

Informations pratiques :

  • Entrée libre.
  • Horaires de l’Institut suédois :  Mercredi – dimanche / 12:00 – 18:00. Cette exposition est exceptionellement ouverte le mardi 29 juin.
  • Chaque lieu ayant ses propres horaires d’ouverture, nous vous conseillons pour profiter du parcours dans son intégralité, de privilégier le créneau mercredi-samedi, 14h-18h !

Des visites guidées en français :


Parcours « Bas Marais »

(de l’Institut suédois à la rue du Perche environ), le vendredi 2 et samedi 3 juillet 11h-12h30 : rdv dans la cour de l’Institut suédois<

Réservez vos billets


Parcours « Haut Marais »

(de la rue Saint-Martin à l’Institut suédois), le vendredi 2 et samedi 3 juillet 14h-15h30 : rdv devant la Galerie Olivier Castaing / School Gallery, 322 rue Saint-Martin

Réservez vos billets

Cet événement est organisé dans le cadre de la programmation Amitié à l’occasion du 50e anniversaire de l’Institut suédois. Cliquez ici pour découvrir toutes les activités.

Trois personnes dans une forêt
Courtesy Bendana | Pinel Art Contemporain et Maria Friberg. Le format de l'image a été modifié.
GALERIE BENDANA | PINEL ART CONTEMPORAIN
Le travail de Maria Friberg, Thomas Broomé et Peter Stridsberg reflète une admiration pour la lumière et une sensibilité à l’environnement qui les entoure. Chacune de leurs œuvres, qu’elle s’exprime en lumière naturelle, artificielle ou picturale, évoque la thématique de l’homme et de la nature. Elles composent ici l’exposition collective Lumière du Nord.
Cliquez ici pour lire la suite.
SCHOOL GALLERY : Courtesy School Gallery / Olivier Castaing et Susanna Hesselberg. Le format de l'image a été modifié.
GALERIE OLIVIER CASTAING / SCHOOL GALLERY
Le travail de Susanna Hesselberg ne fixe pas le réel ni ne saisit l’instant. A l’opposé du constat, ses photographies créent un réel même, celui de la limite autant que de l’au-delà. Par une mise en scène minutieuse dans laquelle le corps est exhibé ou contraint, elle tisse un décor qui deviendra, une fois le cliché réalisé, la toile où l’œil se piègera à refuser de comprendre ce qui n’est pourtant qu’évidence.
Cliquez ici pour lire la suite.
Copyright Katarina Axelsson - tous droits réservés. Le format de l'image a été modifié.
GALERIE FELLI
Les voyages quasi « souterrains » de Katarina Axelsson au cœur de la matière sculptent presque en surface l’humidité et les mousses des sous-bois, marécages et flaques qui s’épanouissent aux pieds des bouleaux suédois de son enfance. L’artiste s’est souvent exprimée sur l’atmosphère ambivalente qui a auréolé ses jeunes années assumant un tempérament nostalgique cultivé en regard d’une nature qui semblait vouée à disparaître et inspirant alors toute une série de mouvements écologistes.
Cliquez ici pour lire la suite.
Courtesy Galerie NeC nilsson et chiglien et Mårten Medbo. Le format de l'image a été modifié.
GALERIE NeC nilsson et chiglien
Le Summer Group show de la Galerie NeC regroupe des artistes de différente nationalité. Parmi eux, trois suédois, Ellen Ehk Åkesson, Eva Hild et Mårten Medbo expriment un vocabulaire singulier et une approche technique imparable valorisant le medium utilisé.
Cliquez ici pour lire la suite.
Courtesy Galerie Papillon | Erik Dietman
GALERIE PAPILLON
Erik Dietman (1937-2002) s’établit en France en 1959. Artiste pluridisciplinaire, il manie les formes et les matières : « objets pensés » recouverts de sparadrap, « objets littéraires » et collages, œuvres en bronze, sculptures en verre… Pour ses premières céramiques, réalisées à Vérone, il s’amuse – sérieusement – à détourner des poteries décoratives en cours de fabrication. Une fois passées entre ses mains, elles deviennent Les cauchemars de Mr. Potter, céramiste.
Cliquez ici pour lire la suite.
Courtesy of Tarik Kiswanson and Almine Rech, Photo: Rebecca Fanuele. Le format de l'image a été modifié.
GALERIE ALMINE RECH
Le travail de Tarik Kiswanson englobe la sculpture, l’écriture, la performance, le dessin, le son et la vidéo. Né en Suède, où sa famille s’est exilée de Palestine, sa pratique artistique témoigne d’un engagement avec la poétique du métissage, moyen pour lui d’écrire et de survivre à l’intersection de multiples conditions et contextes. Ses différents travaux peuvent être compris comme une cosmologie de familles conceptuelles connexes, chacune explorant des variations sur des thèmes comme la réfraction, la multiplication, la désintégration, la lévitation, l’hybridité et la polyphonie, à travers leur propre langage spécifique
Cliquez ici pour lire la suite.
Copyright Jens Ferm - tous droits réservés Copyright Magnus Carlén - tous droits réservés. Le format de l'image a été modifié.
GALERIE TOKONOMA
La peinture de Jens Ferm, traitant de thèmes aussi simples qu’une fleur, un oiseau, un arbre et recourant à une palette de couleurs minimaliste, peut déconcerter au premier regard. Mais ce qui semble enfantin ou malhabile est de fait un éloge de la simplicité et une recherche subtile de l’essence poétique de la nature. Il est difficile de résister à la peinture de Magnus Carlén, y chercher sens ou parole. Il faut laisser l’émotion venir, se faire jour à travers les transparences colorées, travaillées et subtiles. S’offre alors, à qui accepte cet abandon, un monde dont la richesse et la poésie se cristallisent sans s’attacher aux formes et aux représentations.
Cliquez ici pour lire la suite.
© Jockum Nordström Courtesy Jockum Nordström and David Zwirner
GALERIE DAVID ZWIRNER
Le travail de Mamma Andersson introduit un nouveau genre de peinture avec des compositions psychologiquement chargées, inspirées par le mouvement romantique du XIXe siècle. Le travail de Jockum Nordström présente quant à lui au travers de collages et de dessins des histoires riches en détails et peuplées de figures et d’animaux dans des décors fantastiques.
Cliquez ici pour lire la suite.